La technique

La technique de greffes de cheveux

La greffe de cheveux vivants est pratiquée depuis plus de cinquante ans, mais les techniques ont subi une véritable révolution ces dernières années : les résultats esthétiques ont été affinés et le confort des patients considérablement amélioré.

Les greffes classiques "champs de poireaux" ou "cheveux de poupées" étaient visibles, car le transplant utilisé mesurait environ 4 mm de diamètre et contenait entre 12 et 18 cheveux. Aujourd'hui, le micro-transplant  contient  de 1 à 4 unités folliculaires, pour une chirurgie totalement invisible.

La technique consiste à prélever des cheveux (unités folliculaires) sur la zone donneuse (région occipitale le plus souvent), pour les transplanter sur les endroits dégarnis. Cette intervention pratiquée sous anesthésie locale, n'est absolument pas douloureuse et ne nécessite aucune hospitalisation.
Le prélèvement est réalisé par le médecin de manière très professionnelle. La préparation et la transplantation des micro-greffons est réalisée par une équipe très expérimentée.

Les cheveux transplantés sont génétiquement programmés pour des cycles de repousse durant toute une vie (contrairement aux cheveux placés sur le dessus du crâne ou sur les golfes), et ce, quels que soient les individus. La restauration capillaire va utiliser une association de micro-transplants dans laquelle la densité capillaire augmente progressivement d'avant en arrière.

Les micro-transplants sont réimplantés, un par un, dans la zone receveuse, dans le sens de la repousse, grâce à des instruments de microchirurgie. C'est une reconstitution progressive, une implantation naturelle très fine et permanente de la chevelure.

Le patient sort sans pansement pour la FUT (Follicular Unit Transplantation), sans point de suture pour la FUE (Follicular Unit Extraction).

Une séance peut comporter entre 300 et 600, voire 1 200 implants, en fonction des besoins du patient. Les micro-transplants comportant chacun entre 1 et 4 cheveux, on évalue à environ à 2 000 cheveux une séance de 500 à 600 implants.

Après une micro transplantation, le cheveu transplanté tombe. C'est le follicule transplanté qui, vivant, produira un nouveau cheveu visible trois à quatre mois après l'intervention. Ces nouveaux cheveux pousseront ensuite à un rythme normal (1 cm en moyenne par mois). Il ne subsiste alors au niveau de la zone donneuse qu'une fine cicatrice, pratiquement invisible et recouverte par les cheveux.

La technique chirurgicale doit être parfaite, mais les considérations esthétiques également : le dessin et le positionnement de la ligne frontale, ainsi que les proportions naturelles du visage doivent être respectés. Les résultats sont remarquables, même cheveux mouillés et décoiffés car la micro transplantation capillaire est invisible.

Les implants ou greffons

La technique des implants est élégante, fine et exige un travail méticuleux.
C'est une intervention bénigne, sous anesthésie locale, indolore, sans cicatrice visible.
Chaque greffon est implanté manuellement. "C'est le follicule transplanté qui, vivant, produira un nouveau cheveu".
Il est possible d'envisager des mini-séances de 2 à 3 heures permettant un transfert progressif répétées à intervalle régulier.

On distingue deux techniques :

FUT (Follicular Unit Transplantation) ou prélèvement par bandelette

Cette technique, la plus pratiquée dans le monde, s'est affinée au long des années. C'est la technique la plus économique et la plus rapide. Il persiste une fine cicatrice dans la zone donneuse à l'endroit du prélèvement de la bandelette, facilement dissimulée par une chevelure  de 2 cm de longueur au niveau de la nuque.
 

FUE (Follicular Unit Extraction)

Cette technique plus récente est extrêmement précise et fiable mais plus longue et aussi plus onéreuse. Le prélèvement réalisé au niveau de la nuque avec des micro-punchs de 0,9mm de diamètre est totalement invisible. Cette technique est intéressante pour les patients qui  portent des cheveux très courts.

La calvitie reste un calvaire pour beaucoup d'homme et de femmes, autant esthétique que psychologique.